Share : boeuf d’ordinateurs

Tous les dimanches à 17h, dans le bar new-yorkais branché OpenAir, se déroulent des sessions collectives d’improvisation (open jam) numérique audio-vidéo. Il suffit d’amener son ordinateur portable et de participer. On peut aussi présenter sa dernière création et la soumettre à l’intervention des autres, rechercher des acolytes pour des projets collectifs… Le résultat est parfois cacophonique, souvent formidable. Lancé en 2001, Share, qui se définit comme un « assemblage hebdomadaire d’informatique portable », a dépassé le stade expérimental.

Share

L’info : Libération
Le site de Share

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *