L’impact des logiciels sociaux pour la recherche de fonds

L'Exposition Langage des réseaux laissait aussi la part aux artistes... Lors d’un symposium intitulé "langage des réseaux" qui s’est déroulé à Linz (Autriche) durant le dernier Ars Electronica, chercheurs et artistes ont discuté des réseaux sociaux. Parmis les démonstrations présentées, la plus impressionnante, selon Bruce Sterling de Wired, a été celle de l’organisateur, FAS.research de Vienne (le blog du laboratoire), qui a proposé, via un logiciel social, une solution à la recherche de fonds pour la science ou pour les arts. Comme le remarque Bruce Sterling, l’analyse de réseau social offre une réponse ingénieuse, mais met en avant les projets qui ont le plus d’impact, qui sont le plus cités ou qui ont le réseau de chercheurs le plus important : pas forcément les meilleurs projets.
Intéressant de constater qu’on retrouve ici les mêmes questionnements que ceux qui agitent déjà le monde des revues scientifiques via les outils de mesures des facteurs d’impacts.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *