Re-ADSL : et l’ADSL gagne un petit kilomètre

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. En fait ReADSL est prévu dans la norme ADSL2. L’évolution de la modulation permet :
    – d’augmenter le débit dans la norme ADSL2 classique
    – d’augmenter la distance à débit équivallent à l’ADSL avec l’évolution ReADSL.
    En gros on parle de limite à 5km en ADSL mais à cette distance on n’a carrément plus de débit. Le débit commence à décroitre à partir de 3km.
    Avec ReADSL on a encore 1 Mbps à 5km.

    On pourrait dresser le tableau suivant :
    – entre 0 et 1,5 km du central : 12 Mbps avec ADSL2
    – entre 1,5 Km et 3 Km : l’ADSL2 décroit pour arriver à la même performance que l’ADSL (5 Mbps) à 3km
    – entre 3 et 4,5 km on est dans le monde de l’ADSL mais le débit décroit de 5 à environ 2,5 Mbps
    – entre 4,5 Km et 7km le ReADSL peut prendre le relai car il décroit moins vite (2,5 Mbps à 4,5 Km mais 0 à 6,5 Km…) en fait l’idée est surtout d’offir commercialement du 512 Kbps au personnes qui sont entre 5 et 6 Km de leur central…

    Et pour ceux qui ont la chance d’être à moins de 1 km de leur central l’ADSL 2+ permettra 24 Mbits/s (mais il donnera pas mieux que l’ADSL2 à partir de 2,5 Km).

    A noter que la freebox V4 et la NeufBox V3 (Neuf Telecom) sont déjà compatibles avec cette norme. Pour les autres, il faudra changer de modem.

    La vrai question derrière tout cela est de savoir quel pourcentage des lignes sont à moins de 1,5 Km (pour l’ADSL 2 plein pot) de 3 km (pour l’ADSL pot) et de 6 Km (pour avoir tout de même du 512 Kbps en connexion permanente). Je n’ai pas trouvé la réponse rapidement, mais c’est une question importante car progressivement, tous les centraux sont équipés en DSLAM et la fracture ne sera peut être pas campagne ville mais « ceux à la campagne qui sont à plus de X Km de leur central ».

    Les distances sont plus grandes entre les centraux et les particuliers à la campagne mais ce que j’ai vu la semaine dernière dans le Morvan est encourageant : on commence à avoir des petits villages ou même des hameaux où les gens ont l’ADSL.

  2. Bonjour,
    je suis du mêmùe avis que Jean-Michel en ce qui concerne la fracture campagne moins de x kilometre / plus de x kilometre.

    J’habite en creuse, je suis à 7km de mon central France Télécom, je n’ai donc pas accès à l’adsl, mais toutes les autres petites communes alentour pouvant prétendre à l’adsl sont équipé.

    On sent désormet une vraie fracture entre les commune équipé et les autres.

  3. d’accord avec vous je suis aussi à plus de 6 km … je ne peux donc avoir l’adsl… sauf la re adsl… mais à quel prix…

  4. Salut, si je comprends bien quelqu’il soit le FAI, vu que je me trouve à 3,6 km de la centrale FTC me donnera le même debit? Pourquoi alors j’ai free qui m’offre 28 M contre 2 de Neuf et Alice? Pourquoi Free offre la TV alors que Neuf ne le fait pas? Est-ce que Free serait en train de me seduire avec des mensonges et que je vais me retrouver avec les memes problemes de connexion que j’ai aujourd’hui avec Neuf (coupures de telephone et internet quasi-sistèmatiques) ou leur technologie est meilleure et tout en étant à la même distance ils peuvent offrir une meilleure connectivité?

  5. Je me permets de réagir au commentaire de Jean-Michel Cornu, en effet il semble que les informations données ne soient pas tout à fait justes, la technologie a peut-être évoluée ou alors je bénéficie d’une bonne qualité de ligne, mais je suis à 6,1km du central téléphonique et je dispose d’un accès ReADSL de plus 2Mbit. Je peux surfer, téléphoner et regarder la télé bas débit en même temps.
    Je précise que mon fournisseur est Free et qu’ils étaient d’ailleurs les seuls à me proposer un abonnement ADSL, les autres indiquant que je ne pouvais être desservi par l’ADSL.

    Nickko > la solution bidouille serait d’établir un lien Wifi ou Wimax avec la commune voisine entre les Mairies par exemple avec des antennes directionnelles et de redistribuer l’accès Internet par du Wifi « local » (sur des distances plus courtes. J’ai vu des reportages où une entreprise ou association avait mis ça en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *