L’internet va encore s’effondrer

Hannu H. Kari Spécialisé dans les réseaux sans-fils, pionnier du Wi-Fi et du GPRS, le chercheur et entrepreneur finlandais Hannu Kari l’affirme – ou plutôt le rappelle, puisque sa première prédiction date de 2001 : en 2006, voire avant, l’internet étouffera sous la masse des spams, virus et intrusions et sera rapidement délaissé si des solutions radicales ne sont pas mises en oeuvre.

Ces solutions sont fondées sur une sécurisation du réseau à tous les niveaux, et en particulier l’authentification des paquets IP par tous les routeurs chargés de les acheminer, le filtrage de tous les courriels par les serveurs d’expédition et par les destinataires, le contrôle d’intégrité de toutes les pages web… Kari va même jusqu’à recommander une inspection obligatoire de tous les ordinateurs candidats à la connexion internet pour vérifier qu’il est équipé des antivirus et pare-feux nécessaires, ainsi qu’un « permis de conduire » obligatoire sans lequel certains services demeureraient fermés aux utilisateurs. (via Largeur.com)

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Pffff on risque juste de tous vivre dans l’illégalité et de massivement crypter nos données…. et de communiquer en boucle fermé d’utilisateurs de confiance.

    Ou alors…. macintosh et linux !

  2. Une solution « parfaite » et rigide pour des individus imparfaits et différents ne peux qu’échouer…

  3. La fin de l’ère Windows au profit de Mac et linux : le rapport, c’est que les virus s’attaquent principalement aux plateformes windows.
    Si le commentaire de BobbyMasteria n’est donc pas faux, il est très incomplet : la raison pour laquelle windows a la quasi exclusivité des attaques, c’est que windows a aussi la quasi exclusivité des équipements. Les hackers et autres spammers écrivent donc leur code pour windows, là où ils vont toucher le plus grand nombre, pas pour mac ou linux : pourquoi se fatiguer pour la marge quand on veut emm… le plus grand nombre ?
    Vous avez compris où je veux en venir : si on se contente de changer de plateforme, les hackers écriront alors pour le nouvel équipement dominant. On n’aura fait que gagner du temps…

  4. Hippos, si ce que tu dis était entièrement vrai, il y aurait plus d’attaques sur le serveur web Apache que sur IIS. Or étrangement, ça reste le contraire…

    Sur le fond du message, vous parlez d’une solution!?!? Que l’internet meure, que les gros commerciaux avec leurs gros cigares se tournent vers d’autres horizons et nous laissent respirer sur un internet libéré de l’esprit mercantile à tout crin qui a fait naître le spam! La Chine elle-même ne pourrait rêver de mesures plus rigides pour museler la liberté d’expression et de création que celles qui sont présentées ici.

    Ressortez vos vieux modems, l’heure du peer to peer (au sens initial du terme, pas réseaux d’échange) sera bientôt de retour…

  5. Même si ce mec exagère un peu, c’est évident qu’il faudra bien augmenter la sécurité générale du web dans les années à venir, surtout si on considère le formidable développement de e-commerce et de l’e-administration… Je suis même persuadé que la majorité des gens y seront très favorables dans la mesure ou ils recherchent en premier lieu un internet fonctionnel, rapide et securisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *