Internet et la production cinématographique : à la recherche de nouveaux modèles

Star Wars Revelation, le filmOn avait déjà entendu parler de la campagne des fans de Star Trek pour lever des fonds dans le but d’aider au financement d’une nouvelle saison de la série. On avait déjà regardé le premier épisode de The Strand, une production indépendante, spécialement créée pour l’internet par Dan Myrick, l’inventeur du Blair Witch Project, dont la consultation de chaque épisode supplémentaire vous coûte moins d’un dollar (via MissInformation.net).

Mais en matière de production cinématographique peut-être allons-nous beaucoup apprendre également de Star Wars Revelations. Ce film d’une quarantaine de minutes, produit pendant 3 ans par une équipe de bénévoles et disponible en libre téléchargement, utilise l’univers de Star Wars et démontre, s’il en était besoin, que production indépendante ne rime pas nécessairement avec médiocrité. Si les scènes avec acteurs sont certainement plus faibles que dans une production professionnelle (du fait de la faiblesse de l’éclairage et des costumes, ainsi, parfois, que du jeu des acteurs), la qualité des effets spéciaux, elle, montre combien ceux-ci sont désormais accessibles à des professionels amateurs. Une qualité qui incontestablement fait aujourd’hui le succès de ce petit film, dont la visibilité peut nous interroger sur les modèles de diffusion vidéo (via Slashdot).

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. The Plague, film d’auteur réalisé par Greg Hall, est certainement l’un des premiers films distribué sur l’internet avant que d’être (peut-être) projeté au cinéma. Lauréat de nombreux prix dans des festivals de cinéma internationaux, ce film est téléchargeable et payable en ligne.

    A quand la même possibilité sur les sites de promotion de films ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *