Retour sur les enjeux 2005 : La monétisation personnelle du contenu

« La petite commission sur les clics commerciaux, la “redirection transformée”, semble être la nouvelle promesse de l’internet » Enjeux 2005

Un an après, et malgré quelques efforts pour débroussailler ce sujet, on n’y voit pas vraiment plus clair sur ce dossier. Le caractère souvent « tribal » de la publication sur l’internet porterait même plutôt à croire que la monétisation personnelle du contenu est un faux enjeux : il faut en moyenne 100 000 pages vues pour générer 100 euros de revenus mensuels, alors que la plupart des blogs ont une audience très faible.

Les formes traditionnelles de monétisation du contenu semblent aujourd’hui plus pérennes : les blogueurs les plus reconnus ont plutôt tendance à piger ou à écrire des livres qu’à amasser de l’argent grâce aux visiteurs, aux bandeaux publicitaires (même personnalisés) qu’ils affichent, aux liens sponsorisés ou aux programmes d’affiliation auxquels ils ont souscrits. Cependant, à l’heure où « le pay-per-click se meurt » comme le souligne Marc-Olivier Peyer, le CpA (Cost per Acquisition) – c’est-à-dire le modèle où l’annonceur ne paie que si une “affaire” est conclue – semble être le seul à tenir toutes les promesses d’avenir.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *