L’internet sur téléphone mobile ne s’utilise pas comme sur PC

Une étude ComScore (octobre 2006) montre que 28 % des internautes français de 15 ans et plus se connectent à l’internet (exclusivement ou non) via leur téléphone mobile. Les grands portails type Yahoo !, Google et MSN représentent seulement un quart du trafic, à égalité avec les portails des opérateurs mobiles et loin devant les sites de commerce (2 %). La dernière livraison de XitiMonitor souligne que le nombre de pages vues par les internautes via un mobile est supérieur à ce qu’on observe sur les autres connexions – 9,1 contre 6,3 -, mais que le temps par page est 2,5 fois plus court en moyenne (19 secondes contre 48) : probablement l’effet de la petite taille de l’écran et des tarifs. Les visites internet via mobile privilégient l’actualité (46 % des visites contre 8,6 % pour les autres modes de connextion), les nouvelles technologies (32 % contre 16 %) et les sports et le jeux (18 % des visites).

Via Tendances.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Je retire peu à peu des flux RSS de mon agrégateur. Transnets vient de passer à la trappe, InternetActu est sur la corde raide.

    Pourquoi ? Vous vous uniformisez. Si on revient en arrière d’un an, tous les posts contenaient de réelles analyses, de nouveau et de l’original. A présent il ne s’agit que de propos (éculés) sur le Web 2.0, de données brutes sur les « nouveaux » usages avec au mieux une analyse sommaire, ou de questionnements faciles où des anecdotes tiennent lieu d’analyse.
    Enfin, l’esprit critique est peu à peu oblitéré par une fascination pour tout se qui s’autoproclame être dans la mouvance de l’intelligence collective.

  2. Fascination pour l’intelligence collective ? Vous avez du bien mal nous lire.

    Une comparaison rapide des billets de décembre 2006 et 2005 (voire2004) vous montrera que notre diversité (données brutes sans analyse, anecdotes qu’on espère intéressantes, synthèse de débats, analyses plus poussées…) a toujours été là.

    Si vous vous êtes mis à lire les mêmes sources que nous, il est probable que vous trouviez certains de nos propos éculés pour les avoir déjà vus ou lus ailleurs. L’esprit d’InternetActu n’a jamais été de trouver du nouveau ou de l’original à tout craint, de rechercher le scoop, mais plutôt de s’interroger, de chercher, d’essayer…

    Quant au web 2.0, il est loin d’être notre seule préoccupation, même si on essaye d’y chercher des signaux qui nous semblent plus intéressants que d’autres. Maintenant, il peut nous arriver comme tout le monde de nous tromper, de ne pas trouver les bons signaux, ou de n’être plus en phase avec ceux qui vous intéressaient il y a un an et ceux qui vous intéressent aujourd’hui.

    En tout cas, nous serions très heureux de pouvoir lire vos analyses pertinentes pour pouvoir en profiter et en faire profiter nos lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *