Encore un réseau public très haut débit en échec – Infra Net

Pierre Col sur son blog hébergé par Zdnet revient sur l’échec de la délégation de service public sur un réseau très haut débit à Limeil-Brévannes (94). Les conflits et échecs des réseaux d’initiative publique pour apporter le très haut débit notamment dans les zones rurales sont nombreux, rappelle Pierre Col qui recense de nombreuses collectivités en difficultés (voir également , et ), même si certains fonctionnent plutôt bien. Le conflit avec des opérateurs nationaux, qui déploient ou améliorent leurs réseaux lors de projets (par la montée en débit via le VDSL2, pour améliorer leur offre ADSL par exemple) explique en partie ces difficultés. Bien souvent, les opérateurs internet ruraux qui emportent la délégation sont de petits opérateurs qui peinent à convaincre des clients à s’abonner à leur offre. L’une des raisons qu’esquisse Pierre Col, repose sur la limite de leur offre, qui n’insiste que sur le débit, sans toujours offrir de services complémentaires (souvent, ils ne proposent pas une offre mobile liée, n’ont pas d’offre d’abonnement télé de qualité…).

Visiblement, faire reposer l’offre sur la seule qualité du débit suffit de moins en moins. La petite taille de ces opérateurs n’est-elle pas finalement une limite ? Comment les aider à apporter des offres qui soient aussi riches que celle des grands opérateurs nationaux ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.