Le Wi-Fi dans les transports en commun pour les développer ? – Sustainable Cities

Selon une étude du cabinet Maravedis Rethink, la France serait le pays qui compte le plus de hotspots Wi-Fi publics dans le monde, 13 des 47,7 millions de points d’accès Wi-Fi publics seraient accessibles en France, rapporte Numerama. Pourtant, il est encore peu répandu dans les transports en commun. Certains métro le proposent pourtant (Tokyo, Moscou, Paris et plusieurs villes indiennes), certains bus également (à Porto Alegre et Sao Paulo au Brésil, à Pékin, à Londres et Mumbai), mais quand c’est le cas, ces offres demeurent souvent récentes et incomplètes, rapporte Sustainable Cities. Pourtant, la connectivité rend les systèmes de transports plus attractifs pour les utilisateurs potentiels, estiment plusieurs études. En Californie du Nord, Amstrak a lancé un service de train équipé de Wi-Fi entre Sacramento et San Jose (en passant par San Francisco) qui aurait permis d’augmenter le nombre de voyageurs de 2,7 % estime une étude. A Nairobi au Kenya, nombre de matatus, ces minibus qui font l’essentiel du transport collectif, proposent déjà une connexion.

Le Wi-Fi est-il l’avenir des transports en commun ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.