Comment les scientifiques produisent des fantômes – LeMonde.fr

Et si la perception des fantômes était liée à des lésions de l’encéphale impliquant la conscience de soi, le mouvement et la position ? C’est l’hypothèse qu’on fourbit des neurologues de l’EPFL rapporte Le Monde, en reproduisant l’expérience via un procédé haptique, et en y introduisant une discordance temporelle (voir le communiqué de presse de l’EPFL). Préparez-vous donc demain à voir des films d’horreurs augmentés qui vous dérangeront vraiment, comme l’ont visiblement été certains cobayes de l’expérience. Mais également leur exact contraire. 

“Si un robot peut créer un sentiment de présence, peut-être peut-il aussi le faire disparaître. Autrement dit, corriger certaines discordances subies par des sujets malades. Un espoir pour les épileptiques. Une menace pour les fantômes.”

MAJ : Les scientifiques n’expliquent pas que les fantômes. Ils expliquent également le fameux mystère des enlèvements par des extraterrestres sous la forme d’un stress traumatique post-opératoire.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.