On ne peut pas faire confiance à Uber – New York Times

Pour le New York Times, les chercheurs Zeynep Tufekci (@zeynep) et Brayden King (@braydenk) signent une tribune assassine sur l’usage qu’Uber, le célèbre service de voiture avec chauffeurs, fait des données de ses utilisateurs. Ils reviennent sur les déclarations récentes du vice-président d’Uber envisageant de s’en prendre aux journalistes qui critiquaient le service. Une journaliste de BuzzFeed, interviewant le responsable général d’Uber à New York s’est vue signifiée qu’elle était tracée par Uber. Uber a même posté un billet sur son blog (retiré depuis) s’amusant de constater que beaucoup d’utilisateurs ne rentraient pas toujours chez eux le soir !

Cela signifie que les données de géolocalisation que collecte Uber peuvent être utilisées à d’autres fins que de réserver un taxi. Uber sait si vous avez une liaison, si vous allez régulièrement à l’hôpital, si vous vous rendez dans une entreprise concurrente à la vôtre ! Et ce n’est pas la seule à disposer d’un vaste ensemble de données pouvant donner beaucoup de renseignements sur votre vie privée ! Le problème est que la fouille de ses données à un niveau personnel n’est nullement encadrée estiment les chercheurs. 

“Nous réglementons déjà des données sensibles, allant des dossiers de santé à l’information financière. Nous devons mettre à jour la réglementation des autres données de surveillance du 21e siècle. Lorsque nous sommes ramassés à un coin de rue sous la pluie, il ne suffit pas de savoir où la voiture va. Nous devons aussi savoir où nos données vont et comment elles sont utilisées." 

On ne peut pas faire confiance à Uber… Aux autres non plus !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.