L’assurance auto basée sur le comportement arrive en France – Zdnet

Après avoir testé des applications mobiles dédiées, les premiers assureurs automobiles français (Axa et Allianz) annoncent lancer début 2015 un contrat d’assurance automobile basé sur le comportement du conducteur via un boitier installé dans la voiture et pouvant réduire la prime de 30 %, rapporte Zdnet. La cible : les jeunes, victimes de primes élevées.

“Quatre critères seront utilisés pour noter le conducteur : accélération et freinage brusques, allure excessive, et prise de virage.

« L’accélération et le freinage brusque sont des marqueurs de manque d’anticipation. Nous souhaitons des conduites prudentes » détaille Anne-Gaelle Moisy, qui précise que « l’allure excessive n’est pas mesurée en rapport à la limitation de vitesse, mais avec Bison futé. C’est le trafic qui compte ».”

Le système permettra à l’assuré d’accéder à un portail personnalisé qui affichera ses scores de conduite et donnera des conseils pour les améliorer…

Reste, qu’il n’est pas sans critiques : 

“La logique de UBI (Usage Based Insurance) s’apprête donc à envahir la France. Mais de telles initiatives soulèvent également des interrogations. “L’application ne prendra certainement pas en compte le contexte de la conduite. Si un enfant ou un animal traverse la rue en courant devant moi, et si je freine assez fort pour l’éviter, je serai pénalisé pour conduite dangereuse, et de ce fait non récompensé. De la même manière, un virage sec pour éviter un accident sera comptabilisé comme dangereux » explique sur The Risk Digest Richard O’Keefe, un néo-zélandais qui s’est vu proposer d’utiliser l’application SmartDriver par l’assureur Tower.”

Dis moi quels sont tes critères, je te dirais leurs lacunes !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.