Une compagnie d’assurance qui paye les gens pour qu’ils restent en bonne santé – Wired

La société d’assurance américaine Oscar (une startup qui depuis juillet 2013 et avec 17 000 assurés, cherche à bousculer le secteur de l’assurance, rapporte Ronan de Bellecombe, l’assureur connecté et qui pour l’instant n’est disponible qu’à New York et dans le New Jersey), propose à ses assurés un bracelet de santé et une application dédiée rapporte Wired. Selon les données de santé de ses assurés (âge, poids…) la compagnie va donner à chacun un objectif de nombre de pas à accomplir quotidiennement et chaque fois que ses clients les dépasseront, elle leur remettra 1$ par jour, qu’ils encaisseront sous forme de carte-cadeau. La société, impliquée dans l’économie comportementale a proposé cette année d’offrir 20$ à ses membres pour qu’ils se vaccinent contre la grippe. Ceux qui ont reçu l’incitation ont été 2,5 fois plus susceptibles de se faire vacciner que les autres. Reste à savoir si l’incitation financière sera suffisante. Pour Kevin Volpp, directeur du Centre pour les incitations de santé et l’économie comportementale, le succès de ces programmes dépend de leur conception et à qui ils s’adressent… Ces systèmes ne risquent-ils pas de rejeter certains types de personnes de l’assurance, s’interrogeaient les participants de la conférence Business of IoT, qui se tenait récemment à Londres, rapporte l’assureur connecté. Qui a vraiment envie que son assureur dispose de toutes ses données ? Qui décidera ce qui est sain pour ma santé ? Le risque de ces systèmes n’est-il pas qu’ils finissent par exclure tout risque et donc tout le monde ?

Pour l’instant, Oscar n’en est pas là. Son objectif est de recueillir des données de santé de ses membres pour adapter son programme… 

En France, en tout cas, selon l’observatoire de l’innovation de l’Argus de l’assurance, les Français demeurent plutôt rétifs à l’idée de transmettre leurs données personnelles à la plupart des opérateurs qui s’y intéressent, rapporte encore l’assureur connecté (@UnAssuConnecte). Un blog à suivre pour ceux qui s’intéressent à ces questions ! 

MAJ : Axa propose une formule assez proche en France.

MAJ : la designer Surya Mattu se moque de cet avenir en proposant des solutions pour faire mentir ces capteurs : unfitbits.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.