L’analyse du stress vocal marche-t-elle ? – Language Log

Sur Language Log, le blog de l’Institut de recherche en science cognitive de l’université de Pennsylvanie, Mark Liberman, directeur du Linguistic Data Consortium, fait le point sur l’analyse du stress vocal (Voice stress analysis, VSA), la méthode qui, depuis quelques années, remplace le polygraphe ou détecteur de mensonge dans la plupart des agences et des départements de police des Etats-Unis. Or, le VSA ne semble pas être bien plus fiable que le polygraphe, estime Liberman en faisant le tour des études sur le sujet. La mesure du changement d’intonation assistée par les ordinateurs ne semble pas plus efficace que celle de la conductance cutanée. Ce type d’appareil semble surtout efficace pour effrayer les gens et les inciter à ne pas mentir. Pas plus !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.