Les SDF dans SimCity sont-ils un bug ou une fonction ? – MotherBoard

Emanuel Maiberg pour MotherBoard revient sur les stratégies des joueurs pour éradiquer les SDF dans le jeu de simulation urbain SimCity. Il évoque notamment les travaux de l’artiste, journaliste et chercheur Matteo Bittanti (@matteobittanti) qui a écrit un livre en 2 volumes sur la question : Comment se débarrasser des SDF, pour revenir sur les débats sur le sujet qui ont animé la plateforme de jeu en 2013. Bittanti s’est intéressé à la question parce qu’il a trouvé que sur les forums de SimCity les gens s’intéressaient à cette question d’une manière particulière, en cherchant une solution à leur problème. 

image

Dans SimCity, la présence de sans abris rend les résidents malheureux et réduitla valeur des terres. Beaucoup de joueurs se sont demandé si leur présence et leur développement dans les villes qu’ils construisaient était un bug car beaucoup ne trouvaient pas de solution pour s’en débarrasser. Ils ruinent les beaux parcs qu’on installe partout dans la ville. Sur les forums, les joueurs échangaient leurs solutions : éliminer les bâtiments résidentiels abandonnés et les ordures, développer les emplois par le développement d’industries mieux réparties…  

Pour Bittanti, il est impossible de ne pas voir les liens entre le problème des sans abris dans la baie de San Francisco et la façon dont il est dépeint dans SimCity. “SimCity est-il un reflet de ce qu’il se passe dans la réalité, et alors il est très réaliste, ou n’est-il qu’une question de programmation ?” Pour lui, il est impossible de distinguer entre le jeu vidéo et l’Amérique, comme Baudrillard pensait qu’il était impossible de distinguer Disneyland de l’Amérique. Son livre évoque le lien entre la simulation et la réalité. “La vraie Amérique fonctionne selon une logique de jeu vidéo, et la logique du jeu est le néo-libéralisme”, comme San Francisco est l’épicentre de l’inégalité. SimCity devrait nous apprendre à intégrer les questions de la vie réelle dans les simulations. “Des questions comme les SDF nécessite une approche qui va au-delà des algorithmes ou de la technologie. Pour les adresser, il faut convoquer la psychologie, l’anthropologie, la philosophie. En cela, il montre la limite du jeu vidéo." 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.