Près d’un Américain sur 3 a changé ses habitudes en ligne après les révélations Snowden – LeMonde.fr

Le Centre d’étude américain Pew a publié une intéressante étude, rapporte LeMonde.fr, qui montre que 30 % des Américains, quel que soit leur bords politiques, ont cherché à protéger leur activité en ligne depuis les révélations d’Edward Snowden. Ils l’ont fait en modifiant leurs statuts de confidentialité, en se défiant des applications, en utilisant moins les réseaux sociaux et plus rarement en supprimant leurs comptes. Souvent, un peu désarmés, ils se sont plus protégé du piratage que de la surveillance de masse, en choisissant des mots de passe plus complexes par exemple, en utilisant des programmes pour limiter le pistage des sites internet. 

Intéressant en tout cas de voir que les gens ont tenté de répondre plus massivement qu’on ne le pense à ces programmes de surveillance, même s’ils n’ont pas trouvé les bonnes méthodes ou outils pour se faire. L’étude souligne en tout cas que l’inquiétude est là, qu’elle est massive… et qu’elle ouvre un large espace pour une autre forme d’innovation, plus respectueuse de la vie privée des gens. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.