Demain, le gadget modulaire – Wired

Pourrons-nous demain avoir accès à des gadgets plus modulaires, et ne plus avoir à choisir entre une machine qui dispose d’une bonne batterie ou celle qui dispose d’un bon appareil photo ? Pourrons-nous construire nos ordinateurs et téléphones selon les spécifications dont nous avons besoin plutôt que celles fournies par leurs constructeurs ? Pourrons-nous en modifier la configuration, en changer les pièces selon nos besoins ? 

Oui, estime David Pierce pour Wired, nous entrons dans l’ère des gadgets modulaires, “et ça va être génial”. Pour cela, il nous présente XO-Infinity, l’ordinateur-tablette modulaire du projet One Laptop per Child, la montre modulaire Blocks, les téléphones MODR, Nexpaq ou Ara de Google. L’enjeu est autant de rendre la configuration plus facile que la réparation ou la mise à jour. Si chaque utilisateur est différent, pourquoi leur matériel devrait-il être identique ? Le XO-Infinity propose ainsi 5 modules : le cadre, la batterie, l’appareil photo, l’écran et l’informatique, les uns se connectant aux autres via une simple prise USB. 

Pour l’instant, les appareils haut de gamme offrent peu de personnalisation, et rivalisent sur le look. On commence à trouver du matériel qui augmente leurs capacités à l’image de la lentille Moment ou Olloclip qui se fixent sur la caméra des smartphones pour les améliorer, ou des batteries externes comme Mophie. Pour Pierce, les projets modulaires ne sont pas fait pour le consommateur moyen, mais prennent du sens dans les pays en développement en donnant accès à des appareils qui vont pouvoir être utilisés pendant des années. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.