Coopaname : le cosalariat – Pixel

Sur France Culture, l’émission Pixel revient sur Coopaname, qui, plus qu’un simple espace de coworking, se définit comme une coopérative d’entrepreneuriat collectif qui passe par la mutualisation des démarches entrepreneuriales. Comme l’explique Noémie De Grenier, sa codirectrice générale : 

“Plutôt que de monter chacun notre petit statut d’auto
entrepreneur, on se rassemble au sein de la même structure. Ça nous
permet de mutualiser tout ce qui est d’ordre juridique, administratif,
et comptable. Ça permet de faire en sorte qu’on se co-salarie dans une
structure et de faire en sorte que le risque juridique et économique ne
repose pas sur la tête de chacun, mais sur la personne morale qu’est la
coopérative.” 

Dans Copaname, tous les participants bénéficient d’un CDI et c’est la coopérative qui encaisse tout,
facture tout. Le salaire de chacun est calculé en fonction du chiffre
d’affaire généré.
Tous les porteurs de projet versent 11,5 % de leur chiffre d’affaire au pot commun pour financer la structure.

A l’heure où le travail se réinvente, Copaname propose une solution à l’individualisation de l’auto-entreprenariat. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.