Apprendre la moralité – New York Times

Adam Grant (@adammgrant), professeur de management et de psychologie à l’université de Pensylvanie et auteur de Prendre et donner : pourquoi aider les autres mène au succès (site dédié), signe une intéressante tribune dans le New York Times, sur l’apprentissage de la moralité aux enfants. Il nous rappelle que la priorité première des parents dans la majorité des sociétés est de leur apprendre à être aimables, compatissants et serviables : attentifs aux autres et attentionnés. Mais ces valeurs ne sont pas si simples à transmettre. La recherche montre que dans l’éducation, la louange est plus efficace que la récompense. Mais quel genre de louange devons-nous apporter à nos enfants quand ils se comportent généreusement ? Visiblement, quand on félicite l’enfant de son caractère aimable plutôt que de son action, ils ont plus tendance à intérioriser l’attention comme faisant partie de leur identité. Ils ont appris d’eux mêmes en observant leur propre action. “Quand nos actions deviennent le reflet de notre caractère, nous nous orientons davantage vers les choix moraux et généreux”. A l’inverse, quand ils causent un préjudice, il vaut mieux leur faire éprouver de la culpabilité (ils ont commis une action négative qui peut être réparée) que de la honte (ils sont une mauvaise personne), car quand ils se sentent coupable, ils ont tendance à éprouver remords et regrets et donc plus d’empathie avec la personne à qui ils ont fait du mal. La réponse la plus efficace à un mauvais comportement est d’exprimer sa déception, ce qui leur permet de développer des normes pour juger de leurs actions.

Critiquer les mauvais comportements comme louer le bon caractère nécessite de réagir aux actions des enfants. Mais plus encore, estime le psychologue en s’appuyant sur plusieurs études, les enfants apprennent la générosité non pas en écoutant ce que leurs modèles leurs disent, mais en observant ce qu’ils font. “Les gens pensent souvent que le caractère provoque l’action, mais quand il s’agit de produire des enfants moraux, nous devons nous rappeler que l’action façonne aussi le caractère.”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.