Comment dormons-nous ? – New York Times

Tanya Marie Luhrmann, anthropologue à Stanford, livre une fascinante tribune au New York Times, rappelant que notre obsession à dormir huit heures d’affilé est en grande partie une construction sociale née avec l’électrification. Le sommeil segmenté, entrecoupé de moments de veille voir d’activité, a certainement longtemps été la norme. Pour le psychothérapeute Doug Hollan, penser que le sommeil est une fonction biologique qui peut être gérée parce qu’elle interfère avec des choses que nous avons à gérer le jour ne se retrouve pas dans toutes les sociétés humaines, tant s’en faut. Est-ce que les différentes cultures du sommeil expliquent (en partie) les différents modèles d’expérience spirituel et surnaturel ?, questionne Tanya Lurhmann. En quoi notre sommeil est-il transformé par le monde social auquel nous appartenons ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.