Oubliez le cloud, l’avenir est au brouillard – Wall Street Journal

Pour Cisco et IBM l’avenir n’est plus au cloud computing, l’informatique en nuage, mais au fog computing, c’est-à-dire au brouillard informatique, rapporte Christopher Mims pour le Wall Street Journal. Le brouillard se compose de tous les ordinateurs qui sont déjà reliés ensemble autour de nous pour faire par exemple qu’un appareil qui a récupéré une mise à jour logicielle les distribue aux autres appareils plutôt qu’il n’ait recours à l’internet et au nuage pour se faire. Le but bien sûr, économiser de la bande passante. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.