Google vs NSA – Wired

Google vient de dévoiler le code source d’un nouveau plugin pour son navigateur web, Chrome, qui permet de crypter ses messages avant qu’ils ne soient envoyés sur le net, explique Kent Finley pour Wired. End-to-End va donc permettre de crypter ses e-mails, les rendant illisibles, même à la NSA assure Google. Le plug-in n’est pas encore disponible pour le grand public, afin de faire d’abord tester le code par les spécialistes en sécurité. Bien sûr, ce n’est pas la seule initiative de chiffrement, mais le fait qu’elle soit portée par Google change sensiblement l’impact potentiel de la nouvelle. Bien sûr, le système a quelques inconvénients rappelle Finley : les clés privées sont stockées sur une machine locale, ce qui rend difficile d’utiliser sa messagerie depuis d’autres ordinateurs, à moins d’importer ses clefs ;  Google ne stockera pas les clefs, si vous la perdez, c’est pour toujours ; les mails ne sont plus consultables instantanément. L’inconvénient pour Google : elle ne pourra pas cibler de la publicité sur ces messages. Pour la hackeuse et expert en sécurité Eleanor Saitta, ce projet est-il un moyen de décourager les développeurs qui travaillent à des projets parallèles comme Mailpile, qui concentre beaucoup d’espoirs dans la communauté ? Risque-t-il d’être rapidement abandonné, comme Google Reader, au prétexte qu’il ne rapporte pas ? Enfin, rappelle l’expert, à l’heure de la surveillance de la NSA, ce programme ne suffit pas. Chiffrer les messages ne suffit pas, il faut aussi pouvoir masquer à qui vous envoyez un e-mail ou de qui vous les recevez…. comme le proposent les programmes de messagerie instantanées sécurisées comme Off the Record, Briar, ou darkmail. Nous avons besoin d’alternatives. Nous avons besoin de gens qui luttent pour le changement politique et arrêtent la politique de la NSA à la source. La proposition de chiffrement de Google est bienvenue, mais force est de constater qu’elle ne suffira pas à rétablir la confiance…

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.