Les propagandes de l’innovation – Olivier Ezratty

Olivier Ezratty termine sa série un peu fourre-tout sur les propagandes de l’innovation et rappelle que toute propagande a besoin d’ennemis. Et pour l’innovation, l’ennemi, est celui qui y résiste. Et comme le numérique est appelé à toucher tous les pans de l’économie, vous deviendrez toujours le conservateur d’un innovateur… Dommage que sa conclusion se termine par l’opposition des deux camps… et par la nécessaire acceptation de l’innovation.

Retenons pourtant une bonne idée d’Olivier Ezratty : “remplacer tous ces plans et financements éparpillés en véritables appels à projets transformant la puissance publique du rôle de fournisseur de subventions en rôle de client. C’est comme cela que fonctionne la DARPA aux USA, l’un des plus grands pourvoyeurs de financement de R&D industrielle. Les innovateurs ont plus besoin de clients que de subventions !”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.