Faut-il vraiment exclure toutes les communes de l’open data ? – LiberTIC

Le projet de loi sur la décentralisation visait dans l’un de ses articles à rendre obligatoire l’open data pour les communes françaises de plus de 3 500 habitants… Mais pourquoi seulement pour les 3000 communes de plus de 3500 habitants ? interroge LiberTIC. Et les autres ? L’accès à l’information nous concerne tous et l’incompétence supposée des petites communes, une fausse excuse, argumente avec raison LiberTIC. Et de rappeler l’exemple de la commune de Brocas dans les Landes et de  Gérardmer dans les Vosges.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.