Une France qui sacrifie sa jeunesse – LeMonde.fr

Pour le sociologue Louis Chauvel, en France, plus que partout en Europe, le niveau de vie des trentenaires a perdu 17 % par rapport à celui des sexagénaires. “Dans une société française qui continue de s’enrichir, les nouvelles générations de quadragénaires ne progressent pas.”

Puisqu’on en est aux inégalités, Louis Maurin de l’Observatoire des inégalités pointe le décrochage de l’évolution des revenus des plus pauvres. Les 50 % les plus riches des français ont vu leurs revenus augmenter en euros constant entre 2008 et 2011, alors que les 50 % les plus pauvres ont vu leurs revenus s’effondrer…

Qui s’inquiète vraiment de cette fracture ? La France qui va mal est populaire et celle dont on entend la plainte est aisée. Elle croule sous l’« assommoir fiscal », paraît-il. En réalité, les impôts ont augmenté entre 2011 et 2013, dans une proportion très inférieure à la baisse enregistrée entre 2000 et 2010.
 

L’opération de construction du ras-le-bol fiscal a réussi au-delà des espérances de ses promoteurs. La démagogie des baisses d’impôts n’a pas attendu longtemps avant de faire son retour, faisant passer au second plan la réponse aux besoins sociaux.”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.