Voici venu le temps du web des enfants… – Affordance

Le chercheur en science de l’information Olivier Ertzscheid revient sur son – excellent – blog, sur les annonces de Facebook et Google de s’ouvrir au moins de 13 ans, la limite d’âge auquel sont accessibles leurs services selon la Children’s Online Privacy Protection Act américaine. L’objectif : conquérir le principal marché de croissance de leurs audiences. Le problème : réduire l’éducation à des grammaires obsessionnelles du désir pulsionnel : “je veux, j’aime, je possède”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.