Economie circulaire : les nouveaux business models – Futuribles

La revue Futuribles consacre un bon éclaircissement à la notion de l’économie circulaire en observant les différences entre les modèles de réutilisation, de réparation, de refabrication ou de recyclage. Elle montre rappelle notamment que le recyclage ne permet que de conserver une faible partie de la valeur d’un produit. Le recyclage d’un iPhone ne récupère que 0,24 % de sa valeur quand sa réutilisation en conserve 48 %. “Le prolongement de la durée de vie d’un produit est donc souvent préférable au recyclage”. D’où le développement de la reprise et de la remise en état des produits par leurs fabricants, ou reconditionnement.

L’article pointe également le développement de la valorisation des déchets par symbiose industrielle, permettant d’utiliser les déchets d’un procédé de fabrication comme matière première dans un autre. Ou encore, bien sûr, le développement du partage de produits ou consommation collaborative.

Deux billets viennent compléter le premier. Un notamment insiste sur les efforts que doit faire l’industrie du bâtiment en faveur du recyclage, un autre sur l’industrie minière.  A suivre donc sur Futuribles (@futuribles_int) !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.