Nous pourrions nourrir deux fois la population mondiale… – LePoint.fr

“Il faut plaider aujourd’hui pour une réappropriation par les citoyens du système alimentaire. Ils sont expropriés de ce système, ils n’ont guère les moyens de l’influencer. Les décisions prises le sont en faveur des lobbys, et non des populations. Le seul obstacle, au fond, n’est pas technique. Il est de nature politique. ”

Olivier de Schutter, ex-rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation qui a pris la présidence de Ipes Food, un regroupement d’experts qui veut être à l’alimentation ce que le Giec est au climat. Via Le Point.

MAJ : “Nous sommes extrêmement immatures dans notre manière de concevoir la société”, explique-t-il à BastaMag.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.