Les données pour améliorer le crédit aux entreprises ? – Harvard Business Review

Nous nous étions inquiété de l’arrivée du scoring social, c’est-à-dire l’évaluation du risque client lorsque vous souscrivez un crédit, via des données provenant des réseaux sociaux. Mais l’accès au crédit est également souvent un problème pour les entreprises et notamment les petites entreprises. Depuis la crise de 2008, nous apprend la Harvard Business Revue, plusieurs startups et banques travaillent à améliorer leurs algorithmes permettant de jauger de la bonne santé d’entreprises à la recherche de crédit. Outre les initiatives d’emprunts en P2P, comme OnDeck, Funding Circle ou Fundera, Karen Mills souligne combien les systèmes pour établir le scoring sont souvent dépassés (ils reposent surtout sur l’historique de paiement, le niveau de la dette, et les types de crédits que l’entreprise souscrit). Aux Etats-Unis, les prêteurs construisent leurs propres modèles prédictifs en intégrant des données sur les secteurs concernés. Ceux qui ont accès aux données de flux de trésorerie et de dépôt direct, comme les plus grandes banques, arrivent à mieux prédire la capacité d’une petite entreprise à rembourser ses prêts.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.