Les robots qui apprennent par la répétition plutôt que par la programmation – Technology Review

Tom Simonite pour la Technology Review revient sur Brain Corporation, une startup qui a lancé un système d’exploitation robotique, BrainOS, qui permet au robot d’apprendre à accomplir une tâche en étant simplement guidé à la faire plusieurs fois, avant d’être capable de la répéter. Pour Eugene Izhikevich, son fondateur, il sera plus facile ainsi de produire des robots de services à faible coûts capables de faire des tâches simples. La programmation est le plus souvent trop chère, à moins que, comme Roomba, cette programmation consiste à programmer des actions aléatoires et bornées. Lors de sa présentation à la presse, la startup a ainsi fait accomplir un parcours d’obstacle à son petit robot, EyeRover, après l’avoir guidé deux fois sur le parcours. Des exemples qui ne sont pas encore très sophistiqués, mais qui pourrait demain faire que votre robot soit à la fois capable de désherber votre jardin sans votre aide et ranger votre vaisselle dans votre lave-vaisselle. 

La formation des robots par la démonstration est une technique courante dans les laboratoires de recherche, rappelle la professeure de robotique Manuela Veloso, mais beaucoup moins dans l’informatique commerciale. A ce jour, seul Baxter, développé par Rethink Robotics, destiné à prendre place dans les lignes de production de l’industrie légère, est doté de cette fonction (cf. “Robotisation ou monopolisation”). Visiblement, la plupart des sociétés qui développent des robots industriels travaillent maintenant à ajouter cette capacité d’apprentissage à leur robot. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.