Le vrai danger ne viendra pas d’une IA « superintelligente » – Global Guerillas

John Robb, expert stratégique et auteur du brillant “Brave New War”, a écrit sur son blog une intéressante critique de Transcendance, le film avec Johnny Depp, qui met en scène une IA très puissante devenue incontrôlable. Un thème assez banal et classique, note Robb, mais surtout basé sur une prémisse erronée : le véritable danger n’est pas dans une intelligence artificielle super-intelligente, mais au contraire de la multiplication de “bots” dotés d’une intelligence médiocre. C’est cette “bêtise artificielle” qui constitue un véritable risque. Et pas la peine d’envisager un futur lointain. Le problème est déjà là :

“À la fin de cette décennie, les bots seront plus nombreux que les êtres humains. À la fin de la prochaine décennie, ils seront plus nombreux que nous dans une proportion de  un pour 1.000.000. Ils seront partout. Dans chaque système, dans chaque maison, dans chaque objet.


C’est déjà le cas. Par exemple  : 8,5 % des utilisateurs de Twitter, c’est à dire la quantité énorme de plus de 23 millions de comptesne sont pas des êtres humains. Ce sont des bots. Ces robots sont des comptes autonomes qui publient sans aucune interaction humaine.”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.