Votre voiture connectée vous espionne-t-elle ? – BBC News

Les GPS connectés, les boîtes noires et les ordinateurs de bords qui envahissent nos véhicules menacent-ils notre vie privée ?, s’interroge Matthew Wall pour BBC News. Au Royaume-Uni, 300 000 voitures sont équipés de tableaux de bords connectés (pour 23 millions de voiture), mais ce chiffre ne représente pas tous les dispositifs GPS connectés disponibles dans les voitures, et d’ici 5 à 10 ans, les tableaux de bords connectés sont appelés à devenir la norme.

Don Butler de Ford reconnaît que la marque partage des informations de kilométrage avec une compagnie d’assurance partenaire, mais pas les informations sur le comportement du conducteur. En 2011, TomTom a eu des ennuis relatifs à la vente de données de vitesses des véhicules équipés de son système de navigation par satellite au gouvernement quand la police néerlandaise a utilisé ces données pour élaborer de meilleurs endroits pour installer des radars. Or, la concurrence entre systèmes GPS pourrait développer l’envie de ces opérateurs de vendre les données qu’ils récoltent pour renflouer leurs caisses. Waze, la filiale de Google permettant de crowdsourcer l’état du du trafic a annoncé le mois dernier qu’il partagera ses données anonymisées avec des organismes gouvernementaux en échange d’information sur les projets publics de construction ou de fermetures de routes. Toute la question est de savoir à qui appartiennent ces données. Ford se considère comme le “gardien” des données de ses clients. Pour Peter Virk, responsable du système InControl de Jaguar, les données du client ne doivent jamais être compromises. 

Derrière la sécurité et la commodité qu’offrent les données, les constructeurs se veulent rassurant, assurant que l’utilisateur restera toujours maître de ses données. Mais un maître qui n’a pas vraiment accès à ses données en est-il vraiment le maître ? 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.