Penser autrement l’action publique de demain ! – Nicolas Matyjasik

Alors que vient d’être lancé SuperPublic, cet espace parisien dédié à l’innovation dans le secteur public, et la fête de l’innovation publique, le politologue Nicolas Matyjasik (@NicMatyjasik) et Stéphane Vincent, délégué général de la 27e Région (@la27eregion), signent une intéressante tribune sur l’avenir de la gestion publique. Prenant acte de l’échec du New Public Management, cette approche néolibérale de la gestion publique qui a plutôt conduit au démantèlement de l’Etat qu’autre chose en imposant dans les administrations les valeurs et les outils de l’entreprise privée, les auteurs en appellent également à se garder du solutionnisme, des techniques et méthodes qui permettraient comme par magie de traiter les grands enjeux publics.

Et d’en appeler à “une nouvelle culture pluridisciplinaire qui regarde le monde de façon plus systémique et moins binaire, qui prenne le temps de comprendre les problèmes en profondeur, qui encourage le tâtonnement et l’essai-erreur, et envisage la gestion moins comme une science et davantage comme un artisanat ; une culture qui ne produise pas que de la performance mais aussi du sens et de la démocratie, qui encourage l’ingéniosité et la réflexivité, qui n’a pas peur de réinterroger sans cesse l’existant”.

La fabrique administrative et politique doit s’ouvrir aux pratiques ingénieuses, à la combinaison transdisciplinaire… Et comme premier terrain concret, les auteurs en appellent à changer la formation des décideurs publics en leur apportant les outils conceptuels et pratiques dont ils ont besoin, pour faire passer l’action publique à la coconstruction des politiques publiques avec la société civile, “une co-construction consubstantielle à l’idée même de démocratie”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.