Les robots de prochaine génération auront besoin de votre aide – Technology Review

C’est un propos que nous avons souvent répété sur InternetActu (voir : Tweenbots : quand être mignon permet de battre plus intelligent ou Des robots et des hommes) : les robots qui demandent l’aide des humains nous semblent beaucoup plus utiles que les robots autonomes (qui ne le sont jamais pleinement). Will Knight pour la Technology Review a rendu visite à Manuela Veloso, professeur de robotique à l’université Carnegie Mellon. Il y a été accueilli par un Cobot, un robot mobile qui l’a conduit dans les étages… Enfin jusqu’à l’ascenseur en lui demandant d’appuyer sur le bouton du 7e étage puis d’appuyer sur son écran qui lui sert de visage et de caméra pour signaler que sa tâche était terminée. Cobot emploie un truc très simple et étonnamment efficace pour contourner ses limites inhérentes, son absence de bras, de mains ou son vocabulaire limité : il demande de l’aide. Dans le département d’informatique de Manuela Veloso, les Cobots ne cessent de naviguer, guidant des visiteurs ou transportant des paquets entre laboratoires… à l’image de Tug, que la société Aethon commence à introduire dans les hôpitaux pour transporter du matériel d’un service l’autre. L’enjeu reste encore de permettre à ses robots de comprendre eux-mêmes quand ils ont besoin d’aide, plutôt que de compter sur une liste préprogrammée de scénarios. L’absence de totale autonomie ne doit pas nous empêcher d’envisager de déployer des systèmes autonomes, conclut un autre roboticien.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.