Vos plus grands fans ne sont peut-être pas vos meilleurs clients – Harvard Business Revue

Vos fans sur les médias sociaux sont trompeurs, car ils ne vous montrent qu’une tranche étroite et atypique de votre auditoire et de votre clientèle explique pour la Harvard Business Revue Alexandra Samuel (@awsamuel) du cabinet Vision Critical en expliquant qu’on ne peut utiliser ses fans comme proxy pour ses clients, notamment parce que ceux-ci sont loin de toucher tous vos clients. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.