Pourquoi une pomme des années 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui – TerraEco

Avec l’augmentation des rendements agricoles, nos aliments sont devenus des coquilles vides… de nutriments, nous explique TerraEco. Les qualités nutritionnelles des fruits et des légumes se dégradent, rapporte une méta-étude (.pdf) du Worldwatch Institute. Il nous faudrait manger un cagette de pêche pour ingurgiter la même quantité de vitamine qu’un pêche des années 50. De quoi interroger les injonctions normatives (mangez 5 fruits et légumes par jour) ? 

MAJ : c’est ce que fait Claude Grignon dans un article pour La vie des idées, où stéréotypes et parti-pris interprétatifs où les comportements normatifs demeurent liés à des visions de la société, elles-mêmes liées à des prises de position idéologiques et politiques… En distinguant norme impérative et norme indicative, le sociologue pose la question de la norme, du normal et de la normalité… et insiste sur l’arbitraire des normes dans le domaine du bien être et de la santé.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.