iSkin : le corps emballé dans le plastique – Master of Media

Le blog Master of Media, de l’université d’Amsterdam, revient sur le développement d’iSkin (vidéo) par le Laboratoire des interactions incarnées de l’Institut Max-Planck d’informatique en Allemagne.

iSkin est un capteur qui se présente comme une fine couche de plastique sensible à la pression et à l’étirement que l’on colle sur la peau permettant d’interagir avec l’électronique. On peut le coller sur le bras, derrière l’oreille… comme une “seconde peau”. Sa souplesse lui permet de s’adapter à toutes les formes et, décoré comme un tatouage, il permet d’interfacer visuellement les fonctions que l’on y programme.

Pour ses concepteurs, iSkin offrirait un meilleur confort que nos interactions avec des appareils rigides. Les prototypes nous montrent une personne qui commande sa musique depuis son
avant bras, une réception d’appel depuis son oreille, ou un clavier qui
se déroule le long de son bras…

Pour l’instant, à voir la vidéo, cela donne plutôt l’impression de devoir s’emballer dans du plastique, mais ce n’est encore que des premiers prototypes. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.