La mesure de soi pour remédier à l’allergie ? – Quartz

Akshat Rathi était à la conférence Quantified Self Europe, explique-t-il sur Quartz, où il a rencontré Thomas Blomseth Cristiansen, un ingénieur qui depuis 5 ans, mesure ses éternuements pour réduire son allergie aux pollens. Comme le résume Slate.fr : 

“Pour réduire son exposition au pollen et améliorer sa résistance, il a commencé à faire des rinçages du nez et surtout à déménager dans une zone moins exposée. Il a également abandonné certains alimenté et privilégié l’eau dès qu’il le pouvait. Résultat, il a éternué cette année quatre fois moins qu’en 2012. 

«Cet été, pour la première fois dans ma vie, j’ai coupé l’herbe de la cabine de mes parents, et je n’ai pas éternué une seule fois», dit-il.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.