Je suis hyperoptimiste, mais je me soigne – Discover Magazine

De futurs candidats pour le prix IgNobel ?  Une équipe de chercheurs aurait trouvé le moyen de nous éviter de nous laisser aller à un optimisme exagéré. Ce serait parait-il un biais cognitif qui nous affecte tous, par exemple lorsque nous ne prenons pas en compte la possible survenue d’une maladie dans nos plans d’avenir. Il y aurait une méthode très simple pour nous ramener à plus de réalisme : il suffirait de doucher l’oreille gauche avec de l’eau froide. Cela aurait pour effet de stimuler une partie du cerveau nommée le Gyrus inférieur frontal droit, qui aurait la faculté d’inhiber ce vilain défaut !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.