Oubliez le Quantified Self, il nous faut construire le « nous quantifié » – Wired.com

Pour Wired, Matthew Jordan et Nikki Pfarr, de l’agence de design Artefact, pour que le mouvement du Quantified Self devienne vraiment utile, il va falloir dépasser la seule mesure de soi pour amener les gens à l’auto-amélioration et plus encore permettre que les données les aide à faire de meilleures décisions. Pour les designers, l’avenir est à la “mesure du nous”, c’est-à-dire de nous comparer à des gens qui nous ressemblent pour que leur expérience nous aide à faire de meilleurs choix, à l’image de ce que font déjà les réseaux de santé Patients like Me ou Crohnology ou encore le réseau d’investisseurs StockTwits. La quantification de nous doit aider ces groupes à se former, à partager des données, à extraire des connaissances de leurs actions individuelles. Pour cela, encore faut-il construire des outils qui soient à la fois sélectifs et configurables, qui soient à la fois communautaires et transparents, et qui soient avant tout axés sur la décision et la compréhension individuelle. Pour aider les gens à mieux prendre soin d’eux-mêmes, il faut qu’ils se sentent mieux connectés les uns aux autres, estiment les designers… 

La mesure de soi est-elle la killer application de l’économie comportementale ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.