Un chercheur suspendu pour avoir « miné » du bitcoin – cio.com

Le site cio.com nous raconte qu’un chercheur de la NSF (National Science Foundation, l’équivalent américain de notre CNRS) a été suspendu pour avoir utilisé les superordinateurs de l’organisation pour “miner ” du bitcoin. Résultat : ce recours illégal à des machines au fonctionnement particulièrement onéreux  a couté environ 150 000 $ à la fondation, tandis que 8000 à 10000 $ en Bitcoins se retrouvaient ainsi “minés”… Le chercheur aurait affirmé vouloir simplement effectuer des tests.

cio.com rapporte qu’un cas similaire aurait été constaté à Harvard en février. Un chercheur aurait là aussi utilisé des superordinateurs illégalement pour miner du “dogecoin” une autre cryptomonnaie qui a actuellement le vent en poupe.

cio.com via Slashdot

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.