Visualiser toute l’histoire culturelle humaine – Nature.com

L’équipe de Maximilien Schich, historien de l’art à l’université de Dallas au Texas a tenté de créer une cartographie des mouvements humains depuis plus de deux millénaires. Les chercheurs ont pour cela utilisé Freebase pour recueillir les dates et surtout les lieux de décès de 120 000 personnes de 637 av JC à 2012, soit de Solon (né vers -637 à Athènes et mort vers -553 à Chypre) à Jett Travolta, fils de l’acteur, né en 1992 à Los angles et décédé en 2009 aux Bahamas.

Sur la vidéo, les lieux de naissance sont représentés en bleu, ceux de décès en rouge. Cela permet de visualiser les mouvements migratoires au cours de l’histoire et comment certaines cités prennent le leadership culturel. On y voit Paris supplanter Rome en 1789, avant de céder la place au XXIe siècle à New York et Los Angeles…

A noter, comme l’ont d’ailleurs souligné certains des commentateurs  de l’article de Nature, qu’il vaudrait sans doute mieux parler d’une histoire culturelle de l’occident que de l’humanité ! La vidéo montre bien certaines évolutions de populations au Japon, largement basée sur la présence de missionnaires dans cette île, mais il est évident que les sources concernant les mouvements en Asie, Afrique (sans parler de l’Amérique pré-colombienne) sont bien plus rares que celles traitant de l’histoire occidentale.

Le travail de Maximilien Schich et son équipe a été publié le 31 juillet dans la revue Science. Noter, parmi les co-auteurs, la présence de deux fameux spécialistes des réseaux et de la complexité, Albert-Lazlo Barabasi et Dirk Helbing

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.