Author: Jean-Michel Cornu 44 résultats

Réunion des réseaux R&D

A la Fondation Internet Nouvelle Génération, le mardi 9 mars 2004 Présents : Françoise Massit Folléa (DT), Claude Ribeyrol (DT), Marc Guichard (INIST), Michel Lo, Adboulaye Barry (FINGA) Godefroy Beauvalet (GET) – Frank Beau (FING), Renaud Francou (FING), Cyril Fievet (FING), Hubert Guillaud (FING), Arnaud Klein (FING), Jean-Michel Cornu (FING). Excusés : (…)

La Voix sur IP : quelle architecture ?

A partir de plusieurs présentations données dans le cadre de la troisième Journée sur les technologies et les standards de l’internet en octobre 2003, Jean-Michel Cornu fait le point sur différentes approches pour offrir des services de téléphonie et de visiophonie sur des réseaux IP. Certaines placent l’intelligence dans le réseau alors que d’autres préfèrent une approche pair à pair avec l’intelligence répartie à la périphérie (terminal de téléphonie IP, passerelle avec le réseau téléphonique commuté…). Chacune a ses avantages et ses inconvénients, et ces diverses approches se déclinent au travers de différents protocoles.

Le multicast : la diffusion radio et TV sur l’internet est-elle pour

A partir de plusieurs présentations données dans le cadre de la troisième Journée sur les technologies et les standards de l’internet en octobre 2003, ce compte rendu tente de nous faire comprendre ce qu’est le multicast. Développé dès 1985 lorsque l’internet était encore peu répandu, le multicast a pour objectif de permettre à un très grand nombre de personnes de recevoir un même contenu au même moment. Alors qu’avec le mode classique de l’internet (unicast), il est nécessaire d’envoyer autant de flux de données qu’il y a de destinataires, le multicast permet de n’envoyer qu’un seul flux de données qui se ramifie pour atteindre chaque destinataire « abonné » à ce flux en économisant ainsi de la bande passante. Jean-Michel Cornu nous décrit les différents modèles de multicast et les protocoles associés. Il nous explique également pourquoi le multicast n’a pas décollé à ce jour et quelles solutions pourraient lui permettre de devenir le modèle de diffusion radio et télé sur l’internet pour demain.

3e Journée française sur les technologies et les standards

En introduction à une série de comptes rendus réalisés lors de la troisième Journée française sur les technologies et les standards de l’internet par le Groupe français pour la participation à la standardisation de l’internet (Gfsi), Nortel Networks et France Télécom R&D, Jean-Michel Cornu dresse un premier point sur les objectifs de cette manifestation. Parmi les principaux enseignements, on note une coordination accrue entre les organismes internationaux de standardisation, ainsi qu’une implication de plus en plus active de la communauté industrielle et de recherche française dans les processus de standardisation de l’internet.