Category: Articles 2222 résultats

La Voix sur IP : quelle architecture ?

A partir de plusieurs présentations données dans le cadre de la troisième Journée sur les technologies et les standards de l’internet en octobre 2003, Jean-Michel Cornu fait le point sur différentes approches pour offrir des services de téléphonie et de visiophonie sur des réseaux IP. Certaines placent l’intelligence dans le réseau alors que d’autres préfèrent une approche pair à pair avec l’intelligence répartie à la périphérie (terminal de téléphonie IP, passerelle avec le réseau téléphonique commuté…). Chacune a ses avantages et ses inconvénients, et ces diverses approches se déclinent au travers de différents protocoles.

La voix sur IP

Les tentatives pour utiliser internet comme réseau de transport de la voix ne sont pas nouvelles. Depuis près de 10 ans, de multiples solutions de téléphonie via l’internet ont vu le jour, sans réellement convaincre de leurs avantages. Aujourd’hui, bien que l’offre soit loin d’être parvenue à maturité, la généralisation des accès à haut débit laisse entrevoir de nouvelles possibilités. Les opérateurs alternatifs, Free et 9Telecom en tête, ont lancé leurs offres, tandis que des solutions logicielles, notamment le très médiatique Skype, connaissent un franc succès. Pourtant, la voix sur IP demeure complexe, tant d’un point de vue technique et commercial qu’en termes de lisibilité pour le consommateur. L’occasion d’une explication détaillée de ce qu’est la téléphonie IP, coordonnée par Judith Bregman et Cyril Fievet.

3e Journée française sur les technologies et les standards

En introduction à une série de comptes rendus réalisés lors de la troisième Journée française sur les technologies et les standards de l’internet par le Groupe français pour la participation à la standardisation de l’internet (Gfsi), Nortel Networks et France Télécom R&D, Jean-Michel Cornu dresse un premier point sur les objectifs de cette manifestation. Parmi les principaux enseignements, on note une coordination accrue entre les organismes internationaux de standardisation, ainsi qu’une implication de plus en plus active de la communauté industrielle et de recherche française dans les processus de standardisation de l’internet.

Le multicast : la diffusion radio et TV sur l’internet est-elle pour

A partir de plusieurs présentations données dans le cadre de la troisième Journée sur les technologies et les standards de l’internet en octobre 2003, ce compte rendu tente de nous faire comprendre ce qu’est le multicast. Développé dès 1985 lorsque l’internet était encore peu répandu, le multicast a pour objectif de permettre à un très grand nombre de personnes de recevoir un même contenu au même moment. Alors qu’avec le mode classique de l’internet (unicast), il est nécessaire d’envoyer autant de flux de données qu’il y a de destinataires, le multicast permet de n’envoyer qu’un seul flux de données qui se ramifie pour atteindre chaque destinataire « abonné » à ce flux en économisant ainsi de la bande passante. Jean-Michel Cornu nous décrit les différents modèles de multicast et les protocoles associés. Il nous explique également pourquoi le multicast n’a pas décollé à ce jour et quelles solutions pourraient lui permettre de devenir le modèle de diffusion radio et télé sur l’internet pour demain.

Ecole d’été de Carry-le-Rouet – Première édition (7 au 12 septembre 2003)

La première école d’été du Groupement de recherche TIC et société (http://www.tic-societe.org), organisée en septembre 2003 à Carry-le-Rouet, a réuni sociologues, économistes, anthropologues, historiens et autres experts des sciences de la communication. L’occasion pour ces chercheurs venus d’horizons divers de mettre leur savoir en commun autour des changements socio-économiques qui accompagnent la diffusion des TIC dans les organisations et les comportements. Sans vouloir faire un compte rendu exhaustif de ces rencontres particulièrement riches, nous avons souhaité, avec l’aide de Renaud Francou, vous proposer deux interventions un peu emblématiques de ce séminaire : celle de Patrice Flichy sur l’imaginaire des acteurs de la diffusion des TIC et celle de Pierre-Jean Benghozi sur les processus de récupération marketing des communautés virtuelles.

A la découverte des Mems

A l’occasion de l’inauguration de la nouvelle fabrique de Micro-systèmes életromécaniques (Mems) de la société Tronic’s dans la région grenobloise, une table ronde, rassemblant industriels et chercheurs, a permis de faire le point sur cette industrie naissante… Explications sur les Mems et réflexions sur l’avenir d’une industrie de pointe, par Cyril Fievet.

Elargir la bande – Internet Research 2003, 4e conférence de l’Aoir

La conférence annuelle de l’Association des chercheurs sur l’internet (Aoir, http://aoir.org) s’est déroulée il y a trois semaines à Toronto au Canada. Le thème de cette année, « Broadening the band » (Elargir la bande), était l’occasion de réunir sociologues, anthropologues, philosophes et chercheurs en communication pour faire le point sur les travaux en cours. Une occasion pour nous, grâce à Greg Judelman, de revenir rapidement et en quelques liens sur les meilleurs moments de la conférence.

Michel Cartier : aspects sociologiques liés au développement de l’Internet haut débit

Michel Cartier, professeur à l’université du Québec à Montréal (Présentation basée sur livre « Quelle société voulons-nous laisser à nos enfants  ? », Editions d’Organisation, 2001) www.fwsconsultant.com/fr/lettrepresident/ Comprendre le « passage » actuel Dans le domaine de l’internet, à partir de quoi la croissance économique reprendra-t-elle  ? Les clientèles de demain ne sont pas celles d’aujourd’hui. (…)

Introduction aux contextes canadien et québecois

L’économie canadienne et québecoise. Introduction à la culture québecoise. La dynamique internet québecoise, public et privé. La politique gouvernementale pour le développement des services de large bande au Canada. Le programme « Un Canada branché ». L’économie canadienne et québécoises Marie-Claude Auradou, Mission Economique (ex-PEE), www.montreal.dree.org L’organisation du territoire canadien (…)